Avoir un rat comme animal de compagnie : une tendance mode ?

Tout le monde est habitué à prendre les chiens, les chats et d'autres animaux communs comme animaux de compagnie. Mais, choisir un rat comme animal de compagnie semble bizarre et dédaigneux.

 

Caractéristique des rats

De nature sociable, le rat est ce type de rongeur qui n'aime pas vivre seul. On les voit toujours en groupe ou au minimum en couple. Pendant longtemps, le rat a été persécuté parce qu'associé à la peste, les maladies et surtout la saleté. Sa queue rugueuse recouverte d'écailles et de poils durs ne lui épargne pas non plus le mépris des hommes comme peut le stipuler Docteur Nuisibles. Pourtant, c'est un animal calme, docile, propre (il se toilette tout le temps), intelligent, affectueux… bref, tout adorable. Il est très amusant et apprend rapidement les petits tours.

 

L'avis général sur les rats

Certaines personnes affectionnent de plus en plus les rongeurs comme le hamster, l'écureuil, le cochon d'Inde, la gerbille, etc. comme animaux domestiques. Cependant, il n'est pas commun d'accueillir un rat comme animal domestique. En effet, beaucoup de personnes n'ont pas encore réussi à se défaire de cette étiquette de peste, de maladie, d'égouts, de saleté qu'on colle à cette espèce de rongeur. C'est l'une des raisons pour lesquelles le rat n'est pas bien accueilli dans la société. Les gens ne sont pas prêts à l'accepter comme animal de compagnie. Et pourtant c'est un animal qui s'adapte facilement à un milieu domestique.

 

En Inde, par contre, on considère, les rats noirs, comme des divinités. Dans le temple Karni Mataest de la ville de Deshnoke, plus précisément, les croyants hindous leur vouent toute la déférence qu'il faut et vont même jusqu'à se disputer les miettes qu'ils ont grignotées.

 

La présence des rats s'intensifie

La tendance du rat comme animal de compagnie, volontairement parlant, n'est pas si tant répandue, mais selon les statistiques les rats se répandent d'eux-mêmes dans les villes. Ou plutôt qu'ils s'imposent d'eux-mêmes en tant qu'animal de compagnie. Ils squattent les égouts et envahissent les souterrains et les poubelles des restaurants à la recherche de leur pain quotidien. Mais leur principal nid était la Tamise de Londres avant les JO de 2012. Leur multiplication s'est accrue avec l'expansion des fast-foods dans cette ville. Parmi les 10 millions de rats recensés à Paris, lors du dernier recensement, les femelles mettent bas jusqu'à 5 portées par an, à raison de 5 à 13 petits par portée. Ce phénomène prend énormément d'ampleur.

Les commentaires sont fermés.