Comment calculer le débit de gaz ?

Un équipement fonctionnant au gaz est toujours conçu pour être fonctionnel selon un intervalle de puissance. Il est possible de s'appuyer sur l'exemple de la chaudière. En cas de non-respect de la puissance minimale ou maximale reçu par l'appareil, il peut s'ensuivre un dysfonctionnement du dispositif. Le calcul du débit de gaz est donc important pour pouvoir contrôler la puissance reçue par la chaudière.

 

Les données indispensables au calcul du débit de gaz

 

 

Il est indispensable de relever sur la chaudière (ou tout autre équipement concerné) et à partir de sa plaque de signalisation, son rendement, sa puissance nominale et celle minimum. Vient ensuite l'identification du pouvoir calorifique inférieur (PCI) suivant le type de gaz utilisé (méthane, propane, etc.).

Au moment du fonctionnement du brûleur de gaz, il est aussi utile de relever les données de pression du gaz qui transite en amont du compteur et non pas du multibloc. Dans le cas où il y aurait deux brûleurs ou plus, ceux-ci doivent également être mis en marche.

La température du gaz traversant le compteur doit également être prise, tandis que le brûleur de gaz est en marche.

 

 

Le calcul effectif du débit de gaz

 

 

Pour connaître le débit de gaz en normaux m3/h, il faut commencer par déterminer la puissance absorbée ou puissance de la flamme pf du brûleur de gaz. Ce calcul se fera en empruntant la formule suivante : 
pf=pn/ŋ 
pn étant la pression de la chaudière et ŋ étant son rendement. 

Après cela, il devient possible d'avoir le débit calorifique du gaz au moyen de l'opération ci-dessous :
Qn=pf/PCI

Le débit Qn obtenu sera en mètre cube par heure. On peut aussi décider de la traduire en mètre cube par seconde en divisant le débit calorifique par 100. 

 



Ce qu'il faut enfin, c'est de procéder au contrôle du compteur de gaz afin de l'adapter au débit calculé. Certains calculs peuvent prendre en compte une marge d'erreur, en ôtant 10 % de la puissance nominale de la chaudière. En effet, des facteurs supplémentaires comme la météo, la variation du PCI et l'encrassement dans le brûleur peuvent influer la performance de la machine. Pour aller plus loin, vous pouvez faire le calcul du débit gaz en fonction de la pression avec cegibat.

Les commentaires sont fermés.