Un cinéma attaqué par des punaises de lit

Sur la liste des animaux suceurs de sang, les punaises de lit semblent être dans le top 10. Sans ailes et se déplaçant à pas d'escargot, ces minuscules bestioles ont déjà pris d'assaut les USA et une très grande partie de l'Europe. Piqures, rougeurs, allergies, traumatismes divers, démangeaisons sont entre autres maux qu'elles affligent à leur victime. Les maisons d'hôtes, les salles des fêtes, les salles de cinéma et même les hôpitaux sont des endroits visés par ces bestioles dont la principale source de nourriture est bien le sang humain. Le complexe cinématographique Kinepolis de Thionville situé à Moselle a été une fois encore touché par les attaques de ces bestioles. Mise au point détaillé sur la gestion de l'incident dans cet article !

 

La bataille de Moselle : les punaises reviennent en force

 

Suite à l'attaque ciblée des punaises de lit, le multiplexe de Thionville était dans l'obligation de mettre provisoirement hors d'état d'utilisation deux de ses salles. Après l'attaque du mois de septembre de l'année 2017 qui a coûté des milliers d'euros à l'entreprise, ces bêtes presque invisibles à l'œil nu n'ont toujours pas dit leur dernier mot. 

Selon des témoignages, il semblerait qu'un particulier sur place a fait signe à l'ARS (Agence Régionale de Santé) et lui a vendu la mèche en présentant l'état de la situation au sein des salles infectées. Aussi, neuf (9) clients ont remarqué des symptômes assez délicats sur leur corps rappelant ainsi le passage de ces méchantes bestioles envahisseuses. Les responsables de l'ARS ont alors exigé au gérant des lieux d'utiliser les armes nécessaires pour l'extermination complète de ces bestioles. Selon des sources, environ quarante clients (spectateurs) ont été victimes de ces attaques. 

Face à cette situation, l'exploitant a rapidement pensé à mettre en place deux tactiques stratégiques : faire passer au rayon laser les salles 10 et 2 (les cibles des attaques) afin de détecter le moindre mouvement des punaises de lit, et éliminer pour de bon ces minuscules bêtes. C'est une entreprise spécialisée dans le traitement de ce genre d'infection qui se chargera de désinfecter les lieux. Les fauteuils contaminés ont été isolés, acheminés dans une chambre froide, puis étalés pendant un long moment à des températures comprises entre – 20°C et – 40°C. Selon les informations reçues, les basses températures constituent le premier ennemi de ces bestioles. Dans ces conditions, l'opération ne pouvait qu'être une réussite. 

Le porte-parole du multiplexe rapporte que l'infection n'a pas atteint tous les sièges de l'établissement. Le 6 novembre, après une minutieuse inspection, le public pouvait accéder à la salle 2. Pour la salle 10, sa date de réouverture n'est toujours pas connue. Jusqu'à présent, nul ne sait l'origine de leur présence. 

Une chose est sure et certaine, ces bestioles sont là pour sucer du sang humain comme le font leurs amis, les mignons moustiques.

Quel moyen disposez-vous pour lutter contre ces bestioles ?

 

Aujourd'hui, divers moyens sont mis à votre disposition pour lutter contre les punaises de lit si ces bêtes vous rendent aussi la vie difficile. Vous pouvez acheter les meilleurs équipements sur le site https://www.produit-antinuisible.com/. Le rapport qualité-prix y reste exceptionnel !

Les commentaires sont fermés.